Frédéric Pauwels est un photographe belge né en 1974.

Biographie

Mémoires argonnaises

Chaque halte est l'occasion de mieux comprendre l'héritage de 14-18, grâce à des passeurs de mémoire qui habitent ces lieux et cultivent une relation particulière avec leur histoire.

Dans un village au nord de la France, en Romagne-sous-Montfaucon, pas très loin de Verdun et la foret de L’Argonne, se trouve le musée Romagne 14-18. Pendant plus de 40 ans le propriétaire Jean Paul de Vries a rassemblé une collection extraordinairement impressionnante dans ce musée à petite échelle. Le musée est constitué essentiellement sur des objets trouvés dans un rayon de quelques kilomètres autour de Romagne sous Montfaucon. Dans le décor intime de son musée, Jean-Paul raconte la petite histoire d’une Grande Guerre. Dans la région où en 1918, il y avait plus qu’un million des soldats américains qui luttaient contre les troupes allemandes. Un siècle plus tard Jean-Paul guide les descendants de ces soldats dans son musée. Mais aussi des personnes qui n’ont pas directement un lien avec ces combattants trouvent le chemin vers Romagne plus que jamais. Chaque année, plusieurs milliers de visiteurs de toute l’Europe, Japon et les Etats-Unis visitent ce lieu de mémoire doté d’une âme. Le musée attire aussi un jeune public international. Nombreux sont les écoles françaises et étrangères qui ont sur leurs programmes éducatifs une visite à Romagne. Aujourd’hui le guide touristique “Lonely Planet” compte le musée Romagne 14-18 parmi les cinquante trésors de l’Europe. A juste titre !

En présentant sa collection unique et dans un style très personnel, Jean-Paul sait transmettre les émotions de la Première Guerre Mondiale aux visiteurs et il contribue de façon captivant à mieux comprendre le immense drame qui a touché le monde et en particulier Romagne il y a un siècle.

De l'autre côté de l'Argonne, sur la crête des Eparges, des bénévoles de l'association Horizon 14-18 proposent des circuit souvenirs aux marcheurs désireux de toucher l'histoire du bout des doigts.

Ces passeurs de mémoire sont des personnes qui vivent au quotidien avec ce patrimoine et composent avec des clés de lecture très personnelles mais pertinentes de l' environnement tel qu'il a été formé par la guerre dans chaque zone du front.

Sources: Site de Romagne 14-18 et Livre Paysages en Bataille d'Isabelle Masson Loodts