Née en 1987, Virginie Nguyen Hoang est une photographe belge basée au Caire.

Biographie

Hmongs chrétiens du Vietnam

Les Hmongs sont une des ethnies de la région montagneuse du Vietnam, de la Chine, du Laos et de la Thailande.

Lors de la guerre du Vietnam, les Hmongs ont collaboré avec l'armée américaine lorsque le parti communiste s’est emparé du pouvoir. Un grand nombre d’entre eux se sont envolé pour les Etats-Unis comme réfugiés politiques alors que d’autres se sont installé dans le Nord-Ouest des hauts plateaux centraux du Vietnam. Depuis lors, les Hmongs représentent la plus grande minorité et l'une des plus pauvres et des plus discriminées en raison de leur passé comme alliés.

Quelques années plus tard, une partie de la communauté qui s'est installée aux Etats-Unis est retournée au pays pour amener une nouvelle croyance: le protestantisme.

Depuis une dizaine d’années, plusieurs missionnaires ont commencé à répandre l'évangile dans les villages Hmongs où plus d’1/3 d'entre eux se sont reconverti de l'animisme ou de l'athéisme au protestantisme. Mais considérant tout sorte de rassemblement comme un menace pour la nation et le parti communiste, les autorités du gouvernement a mis en route un plan secret appelé « plan 184 ». Ce plan consistait à éradiquer le christianisme parmi les minorités tribales. Entre 2000 et 2001, plusieurs autorités locales du Nord Ouest du Vietnam ont tenté de convaincre et de forcer les protestants Hmong d’ignorer leur foi et de revenir aux pratiques traditionnelles. Plusieurs arrestations ont eu lieu jusqu’en 2004, les hommes de familles étaient soumis à des travaux forcés et menacés d'être maintenu en détention jusqu'à ce qu'ils renoncent à leur foi. A cette époque, le Vietnam était sur la liste noire en terme de liberté religieuse avec la Corée du Nord, la Chine et la Birmanie. En outre, les missionnaires étrangers n'étaient pas autorisés à faire du prosélytisme ou exercer des activités religieuses qui pourraient influer sur l'un des groupes ethniques.

Ajouté à l'exclusion sociale et la persécution en raison de leur passé pendant la guerre du vietnamienne, les Hmongs ont commencé à être persécutés en raison de leurs croyances religieuses. Malgré les critiques en 2003 de la communauté internationale, le gouvernement vietnamien n'a plus eu d’autres alternatives que de créer une nouvelle ordonnance sur la religion ou la conviction.
Cette nouvelle ordonnance est entrée en vigueur en Novembre 2004 et réitère aux citoyens «Les droits à la liberté de croyance, la liberté de religion, la liberté de ne pas suivre une religion et affirme que les violations de ces libertés sont interdites. Cependant, elle signale également que «les abus» de la liberté de croyance ou de religion qui peuvent compromettre le pays, la paix, l'indépendance et l'unité de la Nation est illégale et prévient que les activités religieuses seraient suspendues si elles affectent négativement les traditions culturelles de la nation ». 

Dix ans après les premières persécutions, il semblerait que les Hmongs chrétiens du Vietnam peuvent enfin pratiquer leurs religions en toute liberté. Cependant, ils continuent encore de cacher leur foi. En mai 2011, une vingtaine de Hmongs chrétiens ont été tués par le gouvernement lors d’un rassemblement dans la région de Dien Bien. Un massacre qui reflète un problème qui ne semble pas complètement résolu.