Né en Belgique en 1970, Olivier Papegnies devient photojournaliste en 1997.

Biographie

Calais, La jungle des migrants

La situation des exilés à Calais tourne à la crise humanitaire majeure et appelle désormais une réponse d’urgence.

Face à la réaction tardive des pouvoirs publics, quatre organisations humanitaires - Médecins du Monde, le Secours Catholique Caritas France, le Secours Islamique France et Solidarités International ‐ ont décidé de s’associer pour répondre à cette urgence et soutenir les acteurs locaux débordés.

3000 exilés vivent aujourd’hui dans une ancienne décharge sauvage, sur un terrain municipal de Calais. Fin mars, sous la pression des pouvoirs publics, ces migrants ont été contraints de s’installer sur cette « lande » dépourvue de tout aménagement, à proximité du centre Jules Ferry. Ce lieu d’accueil de jour, ouvert en mars 2015 pour 1000 à 1500 personnes, est d’ores et déjà saturé. Les conditions de vie de ces personnes sur la nouvelle « jungle autorisée» sont absolument inédites en Europe, ne respectant même pas les normes des Nations‐Unies (UNHCR et OMS) : accès à l’eau potable insuffisant (30 robinets), quasiment pas de toilettes accessibles (20 pour 3000 personnes), alimentation insuffisante, accès aux soins inadapté. Sur ce bidonville se concentrent des hommes, des femmes, des enfants, et leur nombre augmente chaque jour. Sommes‐nous encore en France ?

Reportage en collaboration avec Médecins du Monde France